musée jouets et objets: collection anciens insolites amusants vingtième Siècle. Objets insolites, livres d'occasion XXème S.

Madame Lovel n’a pas répondu. Nous lui envoyons la lettre suivie à faire suivre, ce n’est normalement pas à nous de faire son travail, ces coups des téléphone à la CPAM auraient dû être passés par elle ; Le docteur Valant a encore fait une faute professionnelle en ne cochant pas la demande de prise en charge, repérée (4), relative à l’invalidité déjà pourtant reconnue avant les actualisations.

 

Les professionnels …

 

Ah si les professionnels s’occupaient de la vitalité de Christiane comme s’occupe d’elle le pharmacien dynamique et sympathique (comme l’infirmière), de la rue de la Madeleine, ce n’est pas du temps perdu … ou comme nous nous occupons elle et moi de celle de son orchidée, tout se passerait au mieux : l’orchidée a failli faire faux bond durant l’absence de Christiane, comme si elle n’avait pas apprécié son absence ou aussi les copeaux qu’un ami a essayé de mettre pour la laisser respirer. L’idée était bonne, mais les copeaux que nous avons eus devaient être traités pour le recyclage en compost. A vérifier. Comme dit Christiane « l’idée était bonne, … mais j’ai rouspété ma plante pour qu’elle repousse …» En attendant Christiane pense mélanger du terreau à du bon marc de café qui n’a jamais servi. Trop d’humidité, est déconseillé aussi pour elle. Elle l’arrosait déjà chaque week-end ce qui est très généreux, et regrette non pas les larmes mais la belle musique pour sa plante. Nous nous disons en rigolant que l’humour du commentateur des jeux télévisés (les douze coups de midi), devait lui faire du bien. Christiane me dit que, cependant, elle resplendit à nouveau, malgré le fait que la télé soit restée éteinte deux jours. Moi qui ne suis pas télé je dis en rigolant pour provoquer Sissi et ma Kiki (Christiane), que c’est peut-être pour cela que la plante a encore mieux repris…