musée jouets et objets: collection anciens insolites amusants vingtième Siècle. Objets insolites, livres d'occasion XXème S.

La vie de consommateur

Je me pose en effet la question :

Pourquoi faut-il toujours consommer, de la plage, du cinéma, du loisir qui coûte cher. Il semblerait dans notre France que plus le loisir est difficilement abordable, plus il est rentabilisé.

Bi-joues est le contre-exemple de cette règle : un chaton échangé contre un jouet et un livre pour les enfants de la maîtresse et la maîtresse est une bonne formule. Sans quitter mon chez-moi je ne me lasse pas de l’observer, de m’en amuser, de l’aimer.

Je ne ressens même pas le besoin de consommer de la photographie ou de la vidéo de lui, j’aime à le contempler, le regarder bondir, dormir ou jouer.

 

Christiane a partagé sur son ordinateur l’image suivante que l’on a que trop peu à l’esprit :

Quoi répondre à ça ?

 

-          Au moins ajouter que cela ne pollue pas …